Les risques de l'autodiagnostic

Comme plusieurs symptômes ne sont pas spécifiques à une maladie en particulier, une prise en charge médicale est importante afin d’obtenir le bon diagnostic et donc, le bon traitement!

Le suivi d’une alimentation sans gluten stricte n’est pas recommandé sans avoir obtenu un dépistage et un diagnostic de la maladie coeliaque. Cette recommandation est issue d’une prise de position du Collège des médecins du Québec et de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec. Voici quelques conséquences possibles de manger sans gluten, sans diagnostic :

  • impossibilité d’établir le diagnostic d’une maladie cœliaque ou retard dans le diagnostic définitif ;
  • carences nutritionnelles (fibres, vitamines et minéraux) ;
  • excès alimentaires de sucre, de gras et de sel, pour compenser un sentiment de manque ;
  • restrictions inutiles ;
  • risque de réaction très sévère à la reprise de la consommation de gluten, avec des symptômes ressemblant à ceux d’une gastro-entérite.

Pour en savoir plus L'autodiagnostic comment comprendre ce phénomène ?